Sélection de la Dernière Tranche 2013 des Microprojets de l’Ambassade de France. [en]

Le comité de sélection des microprojets, présidé par l’Ambassadeur de France, M. Michel Djokovic, s’est tenu dans les locaux de l’Ambassade de France le 22 novembre 2013 en présence de M. Stuart Manon, représentant le Ministère des Affaires Etrangères, et de M. Daniel Morsen, directeur de Youth Challenge, représentant la société civile. L’objectif était de valider les microprojets communautaires destinés à être financés prioritairement avec la dernière tranche du Fonds Social de Développement pour 2013.

Les microprojets de l’Ambassade de France ont pour vocation de permettre à des populations situées dans des zones peu accessibles du Vanuatu d’accéder à des besoins fondamentaux, à savoir l’accès à l’eau, à l’éducation, à la santé et la possibilité de développer des activités économiques.
JPEG
Ce programme de l’Ambassade de France est financé par le Fonds Social de Développement (FSD), qui représente 500 000€ (60 millions de vatus) pour la période 2010-2013. A l’occasion de ce comité, 21 microprojets ont été retenus pour un montant total d’environ 8 millions de vatus.

La moitié des projets sélectionnés concerne des écoles : participation notamment à la finition des travaux de rénovation, principalement pour des écoles primaires comme celles de Loné à Ambae ou de Futukaï à Paama. Les demandes de citernes à eau sont également nombreuses, et le programme y a répondu avec notamment le financement de citernes à eau de 6000L pour des communautés isolées des îles de Mota et de Vanualava dans la province de TORBA ou d’Erromango dans la province de TAFEA.
De plus, pour répondre à la demande des communautés en termes de développement économique, l’Ambassade de France s’est efforcée de choisir des projets renforçant la promotion de la condition féminine, en apportant son soutien aux clubs de femmes de Fresh Wota à Port-Vila, ou à Vanjevert dans le nord d’Ambrym. Enfin sur le thème de la santé, un projet en partenariat avec le Vanuatu National Council of Women a été sélectionné, en vue de lancer une campagne de prévention nationale pour détecter tout symptôme d’un cancer du sein chez les femmes.

La mise en place de microprojets communautaires est un outil de développement efficace dans la mesure où il vient répondre à des besoins directs des communautés, tout en laissant à celles-ci le soin de gérer et de mener à bien le projet.

Le prochain comité de sélection des microprojets aura lieu vers le mois d’avril ou mai 2014. Pour découvrir plus en détails le programme de microprojets financé par l’Ambassade de France au Vanuatu, cliquez-ici.

Dernière modification : 25/08/2014

Haut de page