Sélection de la Deuxième Tranche 2013 des Microprojets de l’Ambassade

Le comité de sélection des microprojets, présidé par le Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France M. Philippe Liège, s’est tenu dans les locaux de l’Ambassade de France le vendredi 13 septembre 2013 en présence de M. Stuart Manon, représentant le Ministère des Affaires Etrangères, et de Mme Fabiola Bibi représentant le Ministère de l’Education. L’objectif était de valider les microprojets communautaires destinés à être financés prioritairement avec la deuxième tranche du Fonds Social de Développement pour 2013.

Les microprojets de l’Ambassade de France ont pour vocation de permettre à des populations situées dans des zones peu accessibles du Vanuatu d’accéder à des besoins fondamentaux, à savoir l’accès à l’eau, à l’éducation, à la santé et la possibilité de développer des activités économiques.

Citerne de l'école Epi - JPEG
Ce programme de l’Ambassade de France est financé par le Fonds Social de Développement (FSD), qui représente 500 000€ (60 millions de vatus) pour la période 2010-2013. A l’occasion de ce comité, 10 microprojets ont été retenus pour un montant total d’environ 4 millions de vatus.

La moitié des projets sélectionnés concerne des écoles : participation notamment à la finition des travaux de rénovation ou à la construction de petites bibliothèques, principalement pour des écoles très reculées comme l’école primaire de Nergar à Mérélava, ou bien l’école primaire de Bakavegug sur l’île de Toga dans les Torres. Les demandes de citernes à eau sont également très importantes, et le programme y a répondu avec notamment le financement de citernes à eau pour des communautés isolées comme celle de l’île de Merig dans les îles Banks.
De plus, pour répondre à la demande des communautés en termes de développement économique, l’Ambassade de France s’est efforcée de choisir des projets concrets dans ce domaine en misant sur la construction d’un marché ouvert dans le sud de Maewo, à Nasawa.

La mise en place de microprojets communautaires est un outil de développement efficace dans la mesure où il vient répondre à des besoins directs des communautés, tout en laissant à celles-ci le soin de gérer et de mener à bien le projet.

Le prochain comité de sélection des microprojets aura lieu en novembre 2013 et bénéficiera d’un budget de 7 à 8 millions de vatus. Pour découvrir plus en détails le programme de microprojets financé par l’Ambassade de France au Vanuatu, cliquez-ici

Dernière modification : 25/08/2014

Haut de page