Présentation générale du programme des microprojets

1. L’objectif du programme

Le programme de financement de microprojets de développement, permet de :

- financer directement des petits projets issus d’initiatives communautaires, individuelles d’intérêt général ou d’organisations de la société civile au Vanuatu ;
- renforcer des capacités locales à travers la participation à une œuvre de bénéfice collectif et équitable qui répond aux besoins des bénéficiaires et améliore ainsi les conditions de vie des populations.

2. Les secteurs d’intervention

Les domaines pour lesquels peut être octroyé un financement sont le développement économique durable, l’accès à l’eau, l’éducation, la santé, les projets de développement social et de promotion de la condition féminine.

3. Les porteurs des microprojets

Les porteurs de microprojets peuvent être :

- des communautés ;
- des organisations de divers secteurs ;
- des Associations locales ;
- des Organisations Non Gouvernementales (ONG) basées au Vanuatu ;
- des particuliers porteurs de projets d’intérêt général.

Un seul projet par porteur peut être reçu.

4. Les modalités de sélection des microprojets

La sélection des microprojets s’effectue comme suit :

  1. réception des porteurs de projet au Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) qui se charge de vérifier l’éligibilité de leur projet et de les conseiller dans l’élaboration de leur demande ;
  2. préparation du dossier de demande de financement par le porteur de projet ou la communauté concernée. Un certain nombre de documents (Devis, budget détaillé, lettres signées des bénéficiaires, lettre du responsable du département provincial, etc.) sont à joindre au dossier de demande de financement ; les microprojets ne peuvent excéder un montant de 2.000.000 de vatus ;
  3. enregistrement des dossiers au SCAC. Une demande d’informations complémentaires et plus détaillées peut être effectuée auprès du porteur de microprojet via une conversation téléphonique ou une rencontre ;
  4. sélection des micro projets par le comité de sélection composé de représentants de la cellule de coordination des aides du bureau du Premier ministre, de la société civile du Vanuatu et du personnel du SCAC auprès de l’ambassade de France. Lorsqu’un microprojet est sélectionné, la communauté s’engage à fournir les matériaux locaux, à prendre en charge l’acheminement des équipements et matériaux sur place ainsi que la main d’œuvre nécessaire pour les travaux ;
  5. mise en œuvre des microprojets sélectionnés : le porteur du projet doit obligatoirement signer une lettre d’engagement pour garantir à l’ambassade de France le bon déroulement du projet ainsi que la réalisation de son projet dans un délai de six mois ;
  6. suivi de microprojet : un suivi est effectué tout au long de la mise en place du microprojet. À la fin des travaux, le porteur de projet doit rendre un rapport d’exécution.

Tous les documents peuvent être écrits dans une des trois langues officielles du Vanuatu : français, anglais ou bichelamar.

5. Exemples de microprojets financés

Au cours de ces cinq dernières années, 102 microprojets ont été financés pour un montant total de 39.501.222 vatus. En voici des exemples :

- achat de tuyaux pour relier l’eau de la source à la citerne d’un village ;
- réhabilitation d’une double salle de classe pour une école ;
- achat de 30 machines à coudre pour une association de femmes ;
- équipement d’un centre de formation rural ;
- achat de matériel pour la construction d’une infirmerie.

6. Exemples de dépenses non acceptées par l’ambassade de France

- Achat de terrains, de local ;
- salaire du personnel ou indemnités des dirigeants ;
- frais de transport du personnel ;
- dons d’aliments ;
- parrainage, propagande électorale, projet à vocation religieuse.

7. Constitution du dossier

Le formulaire de microprojet est télécharger ici ou à retirer au SCAC de l’ambassade de France.

8. Contact

Pour toute question relative au programme de microprojets, vous pouvez contacter :

Jennifer Audebert

Chargée de mission au SCAC, Lini Highway - BP 88, Port Vila

Tél : 28700

Courriel : jennifer.audebert@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 22/04/2014

Haut de page