Les Electriciens Sans Frontières au Vanuatu

Les Electriciens Sans Frontières continuent leur mobilisation au Vanuatu

JPEG - 55.3 ko
Les 7 lieux d’interventions réalisées au 9 avril 2015 par les bénévoles sur l’île d’Efate

A la suite du passage du cyclone Pam, avec l’appui du Centre de crise du Ministère des Affaires étrangères, de la Croix-Rouge française et grâce aux premiers soutiens humains, financiers, matériels et logistiques réunis auprès de différents partenaires et donateurs, une équipe de trois bénévoles d’Electriciens Sans Frontières a atterri au Vanuatu le 24 mars 2015 pour une mission de 3 semaines.

Sur l’île d’Efate, les 3 bénévoles d’Electriciens Sans Frontières ont entrepris un important travail pour électrifier et ou réhabiliter les sites prioritaires identifiés en coordination avec le centre de crise du Vanuatu et la compagnie d’électricité nationale, Unelco.

Ils sont intervenus dans sept lieux, dont le collège d’Ulei (qui accueille 180 élèves pensionnaires), l’établissement scolaire, le dispensaire et le lieu de stockage de vivres d’Eton (739 habitants), le hall communautaire d’Emua (440 habitants), la clinique de Paonangisu (qui peut accueillir jusqu’à 50 patients et dessert une zone de 1 500 habitants environ), le collège-lycée d’Onesua (qui accueille 420 élèves, tous pensionnaires) et le collège-lycée de Montmartre (610 élèves, dont 260 pensionnaires).

Par ailleurs, les bénévoles vont remettre en fonctionnement les stations de pompage pour l’alimentation en eau de Teouma, Erakor et Emao dans les jours qui viennent.
L’Unelco, l’Unicef et la Croix Rouge ont également sollicité les Electriciens Sans Frontières pour intervenir sur l’île de Tanna. Ainsi, dans leur philosophie d’aider ceux qui aident, une deuxième mission, composée de trois bénévoles, est présente depuis le 13 avril et sera à Tanna jusqu’au 1er mai.

Dernière modification : 16/04/2015

Haut de page