La France subventionne la conservation et la valorisation de l’herbier national du Vanuatu

JPEGAfin de contribuer à la conservation et à la diffusion des savoirs en matière de botanique au Vanuatu, l’Ambassadeur de France, M. Michel Djokovic, et la Directrice du Centre Technique et de Recherche Agricole du Vanuatu (CTRAV), Mme Marie Melteras, ont signé une convention de financement dans les locaux de l’herbier national à Port-Vila, mardi 17 avril 2012. La France apporte ainsi, dans le cadre du Fonds Pacifique, 33 000 euros de subvention au projet « Vanuaflora ».

La flore du Vanuatu peut être étudiée grâce aux collections abritées par le Département des Forêts du Vanuatu, où sont actuellement stockés, dans des conditions de conservation peu adaptées (armoires en bois, humidité, etc.), près de 18 000 échantillons d’espèces botaniques.

Le projet « Vanuaflora » vise à moderniser les locaux de l’herbier national afin de mettre en valeur la richesse botanique du Vanuatu. De plus, ce projet facilitera la diffusion d’un patrimoine naturel et culturel exceptionnel par la mise en place d’une base de données dont le contenu servira de support à la publication d’un guide illustré de la Flore du Vanuatu.

Mme Melteras a tenu à saluer l’assistance régulière de la France dans le domaine de la préservation de la diversité biologique au Vanuatu, soulignant que la subvention française apportée au projet « Vanuaflora » arrivait à point nommé, juste avant le cinquantenaire du CTRAV.

JPEG

Dernière modification : 25/08/2014

Haut de page