03.11.2010 - La France et la Délégation de l’Union européenne au Vanuatu en visite conjointe dans les Banks et les Torres

JPEG - 3.1 ko
JPEG - 4.2 ko

Mme Françoise Maylié, Ambassadrice de France au Vanuatu et M. Robert De Raeve, Chargé d’Affaires a.i, de la Délégation de l’Union européenne au Vanuatu, effectueront une visite conjointe, la première de ce type, dans les Banks et les Torres, du 3 au 8 novembre 2010 , dans l’objectif d’exprimer concrètement la mobilité des responsables européens en poste au Vanuatu, leur intérêt pour le développement social des communautés rurales des archipels les plus isolés, et pour le renforcement des capacités dans une région souvent frappée par les catastrophes naturelles de tous ordres.

Ces lieux renvoient aussi, au plan de la mémoire collective, au passage, dès le XVIème siècle, du grand explorateur portugais, Torres, suivi au XVIIIème siècle du scientifique britannique, Banks, autant d’épopées qui font maintenant partie du patrimoine Ni-Vanuatu et constituent des ingrédients d’une coopération active avec l’Europe.

L’Ambassadrice et le Délégué de l’UE seront accompagnés de collaborateurs, du Délégué général des Alliance française au Vanuatu, de responsables de la Croix-Rouge française, et du Vanuatu, d’un jeune journaliste stagiaire Ni-Vanuatu qui effectuera ainsi un déplacement formateur.

La délégation empruntera tous les moyens de transport disponibles, avion, voiture, hors-bord, navire, ou tout simplement marche, pour atteindre les régions où sont mis en œuvre des projets France ou/et UE, et prendre ainsi la mesure de l’impact de leurs actions.

La France et/ou la Délégation de l’UE, l’Alliance française, la Croix-Rouge, appuient en particulier les initiatives en matière de culture, d’éducation, dans le secteur productif, les projets d’adduction d’eau, de santé, d’énergies renouvelables, de secours d’urgence. Une attention particulière est naturellement portée au plurilinguisme, et au respect des équilibres de genre. A ce titre, les projets portés par les groupes de femmes font l’objet d’une attention particulière.

Les délégués visiteront, à Santo et Motalava, les Alliance française, représentées en divers points du Vanuatu et faisant l’objet de financements groupés, du ministère français des affaires étrangères et européennes et de l’UE.

À Vanualava (Sola), les délégués s’entretiendront avec M. Shadrack rubart Welegtabit, Secrétaire général de la province de Torba, et visiteront en particulier le Centre provincial de l’Education (Edutrain), des locaux de la Croix-rouge, des projets liés aux énergies non renouvelables ; le collège bilingue d’Arep. Le voyage en bateau entre Lô et Hiu permettra de visiter le premier village de déplacés climatiques.

À Hiu, les visiteurs iront voir des projets d’adduction d’eau (Yakuana et Yeuvikamena), et se rendront dans une école primaire financée par la France, avant de s’entretenir avec un groupe de femmes et la Communauté du Conseil insulaire, à Hiu, puis à Toga. A Lô la visite de la clinique précédera une rencontre avec la Communauté du Conseil insulaire, dernier temps fort du déplacement dans le Nord, avant le retour à Port Vila.

Cette visite marque le renforcement de la coopération de proximité mise en œuvre par la France et l’UE. Les 27 Etats membres de l’UE seront informés à Bruxelles des observations et conclusions correspondantes./.

Dernière modification : 25/08/2014

Haut de page