Communauté française

La présence française dans l’archipel des Nouvelles-Hébrides remonte à la fin du XIXe siècle. Planteurs pour la plupart, les Français se sont principalement installés sur les îles d’Espiritu Santo et de Mallicolo.

Lorsque les Nouvelles-Hébrides ont accédé à l’indépendance le 30 juillet 1980 sous le nom de République de Vanuatu, on dénombrait environ 3 500 Français. Près de 1 300 d’entre eux quittèrent le pays dans les années qui suivirent.

Au 1er octobre 2015, on comptait 1 931 personnes inscrites au registre des Français établis hors de France, dont 51 % d’hommes. Les actifs représentent 33 % de la communauté.

La grande majorité des Français réside à Port-Vila. On compte quelques familles françaises à Santo et sur l’île de Mallicolo, mais aussi quelques religieux catholiques qui se sont établis sur les îles de Mallicolo, Tanna et Pentecôte.

Dernière modification : 22/10/2015

Haut de page