Centrafrique – France, ONU et Union Africaine se mobilisent [en]

Centrafrique – France, ONU et Union africaine se mobilisent.

Soutien de la France aux initiatives de l’ONU et de l’Union africaine pour ramener la sécurité et la paix en République centrafricaine.

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, s’est rendu à Bangui le 13 octobre 2013 pour marquer l’attachement de la France à une amélioration rapide de la situation sécuritaire et des conditions de vie des populations de la République centrafricaine.

JPEG

Les autorités françaises poursuivent leurs efforts pour renforcer la mobilisation internationale et pour mettre en place les moyens d’aider les Africains à résoudre cette tragédie. Ainsi, à l’initiative de la France, la résolution 2121 vient d’être adoptée à l’unanimité par le Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU).

Cette résolution a pour objectif de demander au Secrétaire général quel soutien les Nations unies peuvent apporter aux partenaires africains (création d’une opération de maintien de la paix, financement de la force africaine etc…). La décision finale devrait être prise vers la mi-novembre 2013. L’urgence est de rétablir la sécurité dans tout le pays, ce qui passe par une dissolution effective des milices armées.

La France soutient particulièrement la mise en place de la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique sous conduite Africaine (MISCA) sous l’égide de l’Union africaine, avec l’appui de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale. La France soutient aussi les efforts du Bureau des Nations unies (BINUCA) en matière civile (processus politique, droits de l’Homme et accès humanitaire).

La France soutient également la mise en place de la feuille de route pour garantir des élections libres et transparentes en 2015 et qui comporte plusieurs étapes : établissement d’une commission électorale, reconstitution de listes électorales et organisation d’un référendum constitutionnel.

Par ailleurs, la France va venir en aide à la population sur les plans de la santé, de l’alimentation et sur le plan économique (paiement des fonctionnaires, en lien avec les organismes économiques internationaux).

Un Sommet pour la paix et la sécurité en Afrique se réunira en décembre 2013 à Paris pour mobiliser tous les Africains pour le retour de la sécurité et de la paix en République centrafricaine.

Dernière modification : 25/08/2014

Haut de page