15.06.2010 - Appui de l’ambassade de France à l’institut de formation des enseignants du Vanuatu

JPEG - 12.2 ko

Mme Françoise MAYLIE, Ambassadrice de France au Vanuatu et M. Charlot Salwai TABIMASMAS, Ministre de l’Éducation ont procédé, le 15 juin 2010, dans les locaux du Ministère de l’Éducation, à la signature de deux conventions de financement au bénéfice de l’IFEV (Institut de Formation des Enseignants du Vanuatu), pour un montant global de 33 850 euros (soit environ 4 200 000 vatu).

JPEG - 19.1 ko

La première convention, d’un montant de 6000 euros (environ 750 000 vatu) porte sur la contribution de l’Ambassade de France à la formation des élèves de l’IFEV pour l’année 2010. Elle s’inscrit dans la poursuite du soutien accordé par la coopération française à cet Établissement au cours des dernières années.

La seconde convention, d’un montant de 27 850 euros (soit environ 3 450 000 vatu), sur financement du Fonds Pacifique, porte sur la formation des enseignants en collaboration avec l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres du Pacifique (IUFM), situé en Nouvelle-Calédonie. En effet, dans le cadre de la réforme du système éducatif, orientée vers le bilinguisme, d’importants besoins en formation des enseignants ont été identifiés. L’évolution de la mission de l’IFEV implique désormais la formation d’enseignants bilingues. En outre la durée de cette formation a été portée à trois ans. Il s’agit d’une avancée très importante pour la réforme de l’éducation en cours. Ce projet d’appui à la formation des enseignants, en lien avec l’IUFM de Nouvelle-Calédonie, sera poursuivi dans les deux prochaines années, grâce au soutien du Fonds Pacifique. À cet égard, une nouvelle convention de financement devrait être signée prochainement.

Ces deux projets s’inscrivent dans le cadre de la Feuille de Route pour l’Éducation du Vanuatu (Vanuatu Education Road Map) élaborée par le Gouvernement du Vanuatu.

L’éducation constitue le premier secteur de concentration de l’aide française au Vanuatu.

Le Fonds Pacifique permet l’octroi de financements destinés à des projets favorisant l’intégration régionale et associant l’une au moins des collectivités françaises de la région. /.

Dernière modification : 25/08/2014

Haut de page