Action en faveur du multilinguisme au sein de l’administration publique [en]

Mercredi 13 août, le Chargé d’Affaires a.i de l’Ambassade de France, Mme Marie-Pierre Giron a signé avec le Président de l’Alliance française de Port-Vila, M. Vincent Boulekone et en présence du directeur de l’Institut de Formation à l’Administration Publique Vanuatu (IFAP-V), M. Christophe Muluane, la convention de financement du projet « Formation de fonctionnaires et francophonie 2014 ».

JPEG
de gauche à droite, M. Vincent Boulekone, président de l’Alliance française, Mme Marie-Pierre Giron, chargée d’affaires à l’ambassade de France, M. Christophe Muluane, directeur de l’IFAP-V.

Le projet avait été approuvé par les membres de la Commission Mixte le 3 juillet dernier dans le cadre de la Convention de Coopération régionale entre la France/Nouvelle-Calédonie et la République du Vanuatu, pour un montant de 25.000€ soit 3.125.000 VT.

Mené depuis plusieurs années par l’Alliance française de Port-Vila en coordination avec l’Institut de Formation de l’Administration Publique du Vanuatu (IFAP-V), ce programme permet le renforcement de la francophonie au sein des différents Ministères du gouvernement du Vanuatu. Ainsi, les fonctionnaires désirant apprendre ou améliorer leur niveau de français peuvent bénéficier gratuitement de cours. La coordinatrice pédagogique de l’Alliance française, Mme Joana Collomb, chargée de l’animation et de la coordination du projet, travaille en étroite collaboration avec MM. Christophe Muluane et Pierrick Lesines, coordinateur des formations en français et des bourses de courte durée de l’IFAP-V, qui communiquent à l’Alliance française les besoins en formations des différents départements. Enfin, le projet prévoit aussi chaque année l’achat de matériels informatiques (disques durs, ordinateurs, rétroprojecteurs etc.) destinés aux formateurs de l’IFAP-V.

Avant chaque rentrée trimestrielle, les différentes formations sont proposées via le service intranet du gouvernement du Vanuatu et l’Alliance française assure parallèlement la promotion de ses cessions de cours de français via son site internet, sa page Facebook ou encore la presse locale (radio, journal).

Le nouveau programme financé à travers cette convention 2014 permettra de proposer des cours sur les autres îles de l’archipel, à Santo et Tanna, où des stages seront organisés avec l’aide des formateurs de l’IFAP-V.

JPEG
de gauche à droite, Mme Joana Collomb, coordonnatrice pédagogique de l’Alliance française, M. Vincent Boulekone, président de l’Alliance française, Mme Marie-Pierre Giron, chargée d’affaires à l’ambassade de France, M. Christophe Muluane, directeur de l’IFAP-V, M. Georges Cumbo, Directeur de l’Alliance française, Mme Dominique Vaysse, Attachée de Coopération éducative.

Selon Georges Cumbo, Délégué général de l’Alliance française, « ce projet est primordial pour le maintien et le respect de la francophonie au Vanuatu. Il permet de renforcer le multilinguisme. Il bénéficie bien évidemment aux fonctionnaires mais aussi et surtout au public, aux utilisateurs des services de l’Etat. Ce programme permet de respecter les exigences de l’article 64 de la constitution qui indique que « tout citoyen de Vanuatu peut obtenir, dans celle des langues officielles qu’il pratique, les services qu’il est en droit d’attendre de l’administration de la République ». Chaque année, le programme connait un succès grandissant : à titre d’exemple, 92 fonctionnaires ont pu suivre ces formations en 2012, 212 en 2013 !

A l’occasion de la signature de cette convention de financement, l’Alliance française a remis un ordinateur ainsi qu’un rétroprojecteur à l’IFAP-V, matériels financés dans le cadre du projet de « Formation de fonctionnaires et francophonie 2013 ».

Dernière modification : 10/02/2016

Haut de page