Action de Télécoms Sans Frontières [en]

Télécoms Sans Frontières connecte les équipe d’aide humanitaire et les populations isolées.

JPEG
Depuis le 16 mars 2015, Télécoms Sans Frontières, ONG française spécialisée dans les télécommunications d’urgence, s’est déployée aux côtés des équipes UNDAC (Département des Nations Unies pour l’Évaluation et la Coordination en cas de Catastrophe) en leur fournissant des moyens de télécommunications ainsi qu’un soutien technique. Une seconde équipe a été déployée le 20 mars 2015 pour renforcer les opérations de soutien télécoms.

Soutien télécoms pour la coordination nationale

Les communications ont été totalement coupées entre les différentes îles du Vanuatu, ralentissant de façon significative l’aide humanitaire pourtant nécessaire à la reconstruction du pays.
En accord avec le gouvernement du Vanuatu, Télécoms Sans Frontières a fourni des communications satellitaires aux 6 Centres Opérationnels Provinciaux d’Urgence (PEOC). Ce soutien en matière de télécommunications, rendu possible aussi par ECHO (service de l’Union Européenne à l’ Aide Humanitaire et à la Protection Civile) , a pour but de renforcer la coordination entre les provinces et de s’assurer que chaque directeur des centres d’urgence dispose des moyens nécessaires de communication afin de partager les rapports d’évaluation des dégâts de chaque province aux échelons supérieurs.
Ces évaluations ont montré que les infrastructures télécoms de la province de Tafea ont été particulièrement endommagées. Il a donc été nécessaire de distribuer des équipements supplémentaires aux ONG travaillant sur Erromango et Tanna et de fournir une connexion commune non seulement aux PEOC, mais aussi aux personnels de terrain ainsi qu’aux hôpitaux.

La Croix Rouge Française, installée à Green Hill sur Tanna, et l’ONG Care International, installée à Erromango, ont pu bénéficier d’une installation satellitaire d’urgence offerte à toutes les organisations humanitaires aux alentours ainsi qu’aux centres médicaux assurant la logistique des patients et la gestion des stocks de médicaments.

Télécoms Sans Frontières a effectué depuis la mi-mars plusieurs opérations pour reconnecter, grâce à la technologie, les familles séparées depuis le passage du cyclone, dans les zones du Nord d’Efaté et à Erromango, ainsi qu’à Tanna où elles sont toujours en cours.
Grâce à son intervention dans de nombreux villages, TSF a pu reconnecter près d’un millier de familles affectées par le cyclone Pam.

Dernière modification : 14/04/2015

Haut de page